Louis Pasteur, entrepreneur. Pour une histoire économique des mondes savants

Gabriel Galvez-Behar,
Université Lille3, IRHiS, IUF

interviendra jeudi 7 avril à 17h00 dans le cadre du séminaire Histoire des sciences, histoire de l’innovation (Université Paris Sorbonne, UPMC, LabEx EHNE)

Lieu: salle de conférence de l’Institut des sciences de la communication (ISCC)
20 rue Berbier-du-Mets, Paris 13°, M° Gobelins.

Résumé
Cette communication entend contribuer à une histoire économique des mondes savants à travers l’étude de l’entreprise scientifique de Louis Pasteur. Ici, l’intérêt de la démarche tient à l’analyse de trois points d’appui bien particuliers – l’argent, les brevets d’invention et le capital – qui permettent de mieux saisir la logique entrepreneuriale de Louis Pasteur. Comprendre quel fut le statut de l’argent dans cette entreprise permet non seulement de définir son rapport au désintéressement mais aussi de mesurer la place occupée par des considérations matérielles dans le développement de la science pasteurienne. Se pencher sur les brevets d’invention doit ensuite éclairer les formes d’appropriation de la science pasteurienne mais aussi son exploitation à des fins commerciales. Enfin établir les liens de cette entreprise scientifique avec le capital doit permettre d’en mesurer la dimension proprement économique. Cette contribution repose sur l’exploitation de sources jusqu’alors largement négligées.

 

Prochaines séances :

14 avril
Jon Agar, (University College London)
The politics of Star Wars: Thatcher and the UK and European contexts of the Strategic Defense Initiative.

3 mai (attention séance exceptionnellement le mardi)
Thomas Thwaites, designer
Making a toaster, becoming a goat, policing with bees… Doing design projects about science and technology.

12 mai
Catherine Radtka, (CNES/ISCC)
Mettre en pratique un engouement pour l’espace : les constructions de fusées en amateur dans la France des années 1950-60.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search