Nécessité et contingence des théories physiques

Olivier Darrigol,
directeur de recherches, CNRS/Université Denis Diderot
Laboratoire Sciences, Philosophie, Histoire (SPHERE)

interviendra

dans le cadre du séminaire Histoire des sciences, histoire de l’innovation
(Université Paris Sorbonne, UPMC, LabEx EHNE)

 jeudi 10 mars à 17h00

dans la salle de conférence de l’Institut des sciences de la communication (ISCC)
20 rue Berbier-du-Mets, Paris 13°, M° Gobelins.

Résumé : De même que dans une certaine philosophie des techniques, la fonction des objets techniques détermine l’essentiel de leurs propriétés, plusieurs physiciens et philosophes ont avancé que la fonction des théories physiques détermine au moins en partie leur forme et leur contenu. Je donnerai quelques exemples historiques de cette forme de rationalisme ; j’examinerai ses fondements ; j’essaierai d’en extraire un noyau défendable ; et je tenterai de le concilier avec l’historicité et l’empiricité de nos théories.

 

Image: Anders Thirsgaard Rasmussen, licence CC by-sa https://www.flickr.com/photos/andersrasmussen/
Emplacement: http://images.telerama.fr/medias/2014/09/media_116934/physique-faut-il-definitivement-renoncer-a-comprendre-la-theorie-de-la-relativite-d-albert-einstein,M169636.jpg

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search