Séminaire 12 novembre: L’énergie solaire au XXe siècle : d’une recherche scientifique à une utopie énergétique

 

Le séminaire Histoire des sciences, histoire de l’innovation (Université Paris Sorbonne, UPMC, LabEx EHNE) recevra

Sophie Pehlivanian,
(LLSETI – EA 3706) université Savoie Mont Blanc

jeudi 12 novembre à 17h00
dans la salle de conférence de l’Institut des sciences de la communication (ISCC) 20 rue Berbier-du-Mets, Paris 13°, M° Gobelins.

 

Elle présentera une communication sur :

“L’énergie solaire au XXe siècle : d’une recherche scientifique à une utopie énergétique”

 

Résumé

D’une source lumineuse actrice de la photosynthèse à une nouvelle force motrice offrant un potentiel de génération d’électricité, le soleil a, de tout temps, fait rêver les inventeurs et les savants. Au cours du XIXe siècle, le contexte de la deuxième révolution industrielle enclenche un processus d’exploitation de la ressource solaire dans le domaine scientifique et technique, mais également auprès du grand public, grâce à la littérature d’anticipation.

Dès le milieu du XXe siècle, avec l’institutionnalisation de la recherche incarnée par la création du CNRS à la fin des années 1930, la recherche en énergie solaire intègre les circuits académiques et s’organise autours de chercheurs et d’outils qui s’érigent en véritables porteurs de cette nouvelle voie énergétique.

D’un simple besoin technique pour la chimie des matériaux, l’énergie solaire est peu à peu érigée en véritable discipline scientifique. S’insinuant dans divers secteurs technologiques, grâce à son potentiel et à son caractère pluridisciplinaire, la science de l’énergie solaire concentre alors des enjeux dépassant les frontières des laboratoires pour s’insinuer dans la société, par les enjeux politiques, techniques et environnementaux qu’elle draine.

Ce séminaire nous permettra d’aborder quelques uns des jalons de l’histoire de l’exploitation de l’énergie solaire en France, par les différentes voies techniques qui sont suivies au cours du second XXe siècle.

 

Prochaines séances:

19 novembre           Renan Viguié, (CEMMC/Université Michel de Montaigne Bordeaux 3)
L’ingénieur, le paysage et le citoyen, l’histoire de l’interconnexion électrique entre la France et l’Espagne

26 novembre            Andreas Marklund, (Post & Tele Museum Danmark)
Understanding surveillance in a long-term perspective – the case of Scandinavia around 1914

3 décembre             Simon Werrett, (University College London)
The Longitude Grounded: William Whiston, Rockets, and Surveying in the Eighteenth Century

10 décembre           Steven L. Kaplan, (Cornell University)
La transition “subsistancielle” : lumières économiques, mouture économique et transformation de la meunerie

17 décembre            Alex Wellerstein, (Stevens Institute of Technology)
The secret histories of laser fusion

 

Bien cordialement


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.