Séminaire Marchandises à l’EHESS – 2017-2018

Voilà la présentation d’un séminaire de lecture et de recherche à l’EHESS pour cette année, qui commencera le jeudi 2 novembre à 9h. En pièce-jointe, vous trouverez le détail des séances et une bibliographie.

Seìminaire_Marchandises_EHESS_Ravelli

Qu’est-ce qu’une marchandise ? La valeur marchande de l’économie politique à la sociologie

  • Quentin Ravellichargé de recherche au CNRS ( CMH )Cet enseignant est référent pour cette UE

1er et 3e jeudis du mois de 9 h à 11 h (salle 3, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 2 novembre 2017 au 17 mai 2018

Qu’on en fasse l’apologie ou la critique, les marchandises sont au centre de la société. Malgré un champ de recherche en plein essor, elles ne font pourtant pas encore l’objet de recherches systématiques en sciences sociales. En confrontant plusieurs approches théoriques – économie libérale, anthropologie des objets, économie politique marxiste – ce séminaire cherche à construire une théorie sociologique des marchandises pour comprendre leurs effets sur les rapports sociaux.

L’objectif du séminaire est de croiser un ensemble de textes classiques (Smith, Marx, Hayek…) et plus contemporains (Appadurai, Latour, Burawoy…) avec des résultats d’enquêtes empiriques. Parmi les nombreux exemples abordés, trois études de cas nous serviront de fil rouge : l’industrie pharmaceutique et sa remise en cause ; les crédits à risque et les luttes actuelles contre les dettes ; l’esclavage et sa contestation, dont les stigmates sont encore sensibles aujourd’hui.

Contrairement à une représentation figée de la valeur marchande, nous verrons qu’une marchandise est un processus contradictoire, fondé sur l’opposition entre échange et usage, qui reproduit ou modifie les rapports sociaux – qu’ils soient de classe, de genre ou racialisés. En construisant une approche historique et politique de la valeur, fondée sur des données concrètes (documents, observations, entretiens, films) et une bibliographie récente, on revisitera les processus de financiarisation, de médicalisation et de marchandisation de la force de travail, ainsi que leur contestation.

Ce séminaire est conçu de façon complémentaire au séminaire “Vie politique des marchandises”, coordonné par Boris Pétric (Centre Norbert Elias), qui se tiendra au mois de mai à Marseille (dates à préciser).

https://enseignements-2017.ehess.fr/2017/ue/2472//


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.