Séminaire de recherche Techniques, imaginaire et sociétés – Programme 2017/2018

Le séminaire de recherche Techniques, imaginaire et sociétés recommence cette année à partir du 14 novembre 2017.
Piloté par Anne-Françoise Garçon (Centre d’Histoire des techniques/IHMC Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), ce séminaire s’adresse aux chercheurs intéressés par les études sur la technique et la technologie en Sciences Humaines et Sociales. Il se donne pour objectif l’étude historique des relations entre la technique et les imaginaires et l’impact de cette relation sur la conception des techniques par les diverses sociétés.
L’accent est mis sur les régimes de la pensée opératoire : pratique, technique, technologie en tant que modalités d’appropriation du fait technique, en posant la question de leur historicité. Pour ce faire, nous tentons d’appréhender les moments de cristallisation du fait technique. Nous interrogeons le poids de l’imaginaire dans la construction du fait technique; nous analyserons la manière dont les sociétés humaines, toutes époques confondues, élaborent et déploient leurs technicités en conjuguant action, symbolisation et élaboration de normes. En parallèle, nous tentons de comprendre ce que représente l’efficacité dans les divers contextes d’appropriation du fait technique.
Lieu : Bibliothèque du CHT, 5ème étage du Centre Malher-Sorbonne, 9 rue Malher, 75004 Paris (Métro Saint-Paul), chaque 3ème mardi du mois, 17h-20h, de novembre à mai. URL pour suivre le séminaire à distance : Connexion à Adobe Connect Central
La première séance aura lieu le 14 novembre: Imaginer, concevoir et connaître le cuivre. 
Anne-Françoise Garçon, Professeur émérite en Histoire des Techniques, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Programme complet et bibliographie de référence.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.