Sciences Po-CERI: L’histoire nucléaire de la France. Bilan et perspectives – 5 mai 2017

L’histoire nucléaire de la France. Bilan et perspectives

05/05/2017 | 09h00-18h30

Manifestation organisée en partenariat avec l’Université Sorbonne Paris Cité (USPC)

à l’occasion du 20ème anniversaire de trois études cruciales :

Dominique Mongin, La bombe atomique francaise, Bruxelles, Bruylant, 1997

Gabrielle Hecht, The Radiance of France, Boston, MIT Press, 1998

Béatrice Heuser, Nuclear Mentalities, London, Saint Martin’s Press, 1998

 

9h00-10h00   Introduction et présentation de la chaire d’excellence en études de sécurité de Sciences Po-USPC

Alain Dieckhoff, directeur, Sciences Po-CERI

Benoit Pelopidas, Sciences Po-CERI, titulaire de la chaire d’excellence en études de sécurité de Sciences Po-USPC

 

10h00-10h15   Pause-café

 

10h15-12h00   Panel 1 : Transnationaliser l’expérience nucléaire française

Président de séance : William Walker, Université de Saint Andrews, membre du conseil scientifique de la chaire d’excellence en études de sécurité de Sciences Po-USPC

Jayita Sarkar, MIT

Nouveaux éclairages sur la coopération franco-indienne

Anna-Mart Van Wyk, Université de Monash, chercheure invitée de la chaire d’excellence en études de sécurité de Sciences Po-USPC

Les liens entre la France et l’Afrique du Sud

Anna Konieczna, Université Paris Sud Créteil

Nouvelles sources sur le lien entre la France et l’Afrique du Sud

Discutants : Roberto Cantoni, chercheur postdoctoral auprès de la chaire d’excellence en études de sécurité de Sciences Po-USPC, et Beatrice Heuser, Université de Reading

 

13h30-15h30   Panel 2   Avancées sur la gouvernance de la sécurité nucléaire en France

Président de séance : Thierry Balzacq, Université de Namur

Benoit Pelopidas, Sciences Po-CERI, titulaire de la chaire d’excellence en études de sécurité de Sciences Po-USPC et Sébastien Philippe, Université de Princeton

On the Foundations of Nuclear Bonapartism: Gaullist networks, the French Atomic Energy Commission and the legacy of wartime clandestine action

Grey Anderson, chercheur postdoctoral auprès de la chaire d’excellence en études de sécurité de Sciences Po-USPC

Les intellectuels français et le débat nucléaire dans les années 1980

Yannick Pincé, Université Paris III

Le débat politique français sur le nucléaire dans les années 1980

Florent Pouponneau, Université de Strasbourg

Les effets de la fin de la guerre froide sur la politique française de non-prolifération

Discutants : Dominique Mongin, INALCO, ENS et Beatrice Heuser, Université de Reading

 

15h30-15h45   Pause-café

 

15h45-17h45   Panel 3   Sûreté et sécurité à l’épreuve du temps

Président de séance : Hassan Elbahtimy, chercheur associé au CERI, détaché auprès de la chaire d’excellence en études de sécurité de Sciences Po-USPC

Miyuki Tsuchiya, CEE, Sciences Po

L’épreuve de la catastrophe dans une perspective comparée

Julie Blanck, CSO, Sciences Po

Gouverner le temps long : le rôle de l’ANDRA

Leny Patinaux, EHESS

L’administration de la preuve sur la sûreté de l’enfouissement des déchets

Benoit Pelopidas, Sciences Po-CERI, titulaire de la chaire d’excellence en études de sécurité de Sciences Po-USPC

La mémorialisation de la crise de Cuba en France

Sezin Topcu, EHESS

Contestation et gouvernance de la contestation du nucléaire en France

Discutants : Nestor Herran, UPMC, et Karena Kalmbach, Technische Universiteit Eindhoven

 

17h45-18h30   Conclusion avec présentation d’un travail inédit et discussion des propositions de la chaire

 

 

N’HESITEZ PAS A CONSULTER www.sciencespo.fr/nk / @NKnowledges

Responsable scientifique : Benoit Pelopidas, Sciences Po-CERI

CERI-56 rue Jacob, 75006 Paris / Salle de conférences

INSCRIPTION OBLIGATOIRE : https://www.sciencespo.fr/ceri/evenements/inscription/inscription.php?code=HJmxD9&id=5764


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.