Nouvelle publication: Pascal Griset (dir.), Les ingénieurs des télécommunications dans la France contemporaine 2013

Griset P. (dir.), Les ingénieurs des télécommunications dans la France contemporaine. Réseaux, innovation et territoires (xixe-xxe siècles), IGPDE, Comité pour l’histoire économique et financière de la France, 2013, 382 p.

 

La cause semblerait entendue… Nous vivons dans la société de l’information et de la communication depuis la « révolution » Internet. Cette mutation serait née aux États-Unis. Elle nous ouvrirait un monde du « virtuel »et marquerait le triomphe de l’immatériel. Aucune de ces affirmations n’est totalement inexacte, mais toutes reflètent une vision déformée, sans recul historique ni profondeur d’analyse de notre réalité numérique.

 

Ce livre porte le regard sur le rôle du corps des Télécommunications (aujourd’hui fusionné avec le corps des Mines) et, à travers lui, sur l’histoire de ce domaine depuis le milieu du XIXe siècle. Il souligne que la réalité américaine, pour être incontournable, ne fut pas la seule et qu’en se mobilisant pour un projet national, ces ingénieurs formés par leur pays surent donner à la France un rôle majeur dans le développement d’un secteur essentiel pour la prospérité et la souveraineté des nations. Télégraphie, téléphonie, câbles sous-marins, satellites, réseaux de données, Internet, Web, mobiles… en un siècle et demi les dispositifs techniques se sont succédé et ont vu la France s’intégrer avec plus ou moins d’à-propos dans un mouvement qui a transformé le monde.

En relevant l’industrie française des télécommunications et en dotant le pays d’un réseau moderne et performant, ingénieurs, entrepreneurs et politiques ont permis à la France de prendre, dans le dernier tiers du XXe siècle, une place significative dans cette dynamique au sein de laquelle son rôle était longtemps resté marginal. Il en ressort que la technologie et l’ambition sont vaines sans une vision politique et que celle-ci n’est rien si elle n’est portée par des hommes et des femmes ayant la volonté et l’expertise nécessaires pour l’incarner.

En associant l’analyse des historiens aux apports de l’économie et de la sociologie, en croisant les approches académiques avec le témoignage des acteurs, cet ouvrage offre les clefs qui permettront de mieux comprendre les enjeux du temps présent. Entre la doxa béate des apôtres du Web et les discours anxieux de ses pourfendeurs, il devient alors possible de penser sereinement et lucidement le présent et le futur des technologies numériques.

La table des matières et le bon de commande sont disponibles sur le site du Comité pour l’histoire économique et financière de la France.

Pascal Griset est professeur d’histoire contemporaine à l’université Paris Sorbonne et directeur de l’Institut des sciences de la communication du CNRS (ISCC).

 

(re-publié du site de l’ISCC)


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *